|

l'Opéra de Rouen et au CNSM de Paris. En parallèle à son Master à Vienne, elle eut la chance de faire ses débuts professionnels en Allemagne, en interprétant le rôle-titre de Julie dans "Mademoiselle Julie" de Antonio Bibalo au Théâtre d'Hof (Bavière).

 

En 2013, elle remporte le 2ème prix lors du Concours International d'Opéra "Martinelli-Pertile" à Padoue en Italie.

 

Depuis la saison 2014/15, elle fait partie de la troupe du Theater Plauen-Zwickau en Allemagne, où elle a entre autres fait ses débuts avec succès dans le rôle-titre de Carmen de Bizet, ainsi que dans Chérubin dans Les Noces de Figaro de Mozart et Marthe dans Faust de Gounod. Cette saison, elle fait ses débuts dans le répertoire verdien avec le rôle de Federica dans Luisa Miller, puis elle sera Boulotte dans l'opérette Barbe-Bleue de Jacques Offenbach et Ernesto dans Il Mondo della Luna de Joseph Haydn.  

 

 

 

DSC_8423

Née à Marseille, Johanna Brault est diplomée du Conservatoire National Supérieur de Musique (CNSM) de Paris et du Conservatoire à rayonnement régional de Toulouse en chant ainsi que de l'Université-Le Mirail en Lettres Modernes.

Elle se perfectionne par la suite à Vienne ou elle obtient son diplôme de Master à la Universität für Musik und darstellende Kunst, dans la classe du Professeur Claudia Visca, et des Professeurs Reto Nickler et Christoph Meier dans la classe d'interprétation scénique. Concernant la Mélodie francaise et le Lied, elle bénéficie des conseils d'Anne Le Bozec et de Jeff Cohen au CNSM, ainsi que de ceux de Robert Holl à l'Universität für Musik de Vienne.

 

Au cours de ses études, elle a incarné plusieurs rôles, tels que Polinesso dans Ariodante de Haendel au Schlosstheater Schönbrunn de Vienne, Lazuli dans L'Étoile de Chabrier et la Sorceress dans Dido and Aeneas de Purcell à la Neue Studio Bühne de Vienne, Clara dans Les Fiançailles au couvent de Prokofiev à la Stadthalle de Bayreuth, la Messagère dans L'Orfeo de Monteverdi à l'auditorium st-Pierre des Cuisines de Toulouse et la femme du garde-chasse dans La Petite renarde rusée de Janacek à

Johanna Brault se produit également en tant que soliste, avec l'Orchestre National d'Ukraine à la Philharmonie de Kiev (direction : Vladimir Sirenko) ainsi qu'avec l'Orchestre Poitou-Charentes (direction : Marc Minkowski), l'Orchestre de Douai-Nord pas de Calais (direction : Stéphane Cardon), l'Orchestre de l'Université de Vienne, dans des oeuvres telles que le Requiem de Mozart, La 9ème Symphonie de Beethoven et la 2ème Symphonie de Mahler.  

Ne laissant pas de côté la Mélodie francaise et le Lied,  elle se produit également avec piano ou ensemble dans divers festivals tels que Eppan Lieder, Journées Ravel, Festival 59Rivoli, Festival de violoncelle de Beauvais, Chopin au Musée Delacroix-Paris, Festival des Lundis musicaux de Mont-Louis, Festival de Lagraulet, Festival Toulouse-les Orgues.

 

Elle s'implique dans l'univers de la musique contemporaine lors de créations, notamment au festival Musica de Strasbourg (direction : Jean Deroyer) et aux Journées de la composition du CNSMDP. Elle a assuré la partie vocale des "Grands Défilés" du compositeur Aurélien Dumont présenté en avant-première à l'Opéra de Lille et a créé les Chants d'ivresse de Tôn Thât Tiêt avec l'Orchestre du CRR de Paris (direction : Pierre-Michel Durand). À Radio France, elle a créé et enregistré en 2012 une oeuvre du compositeur italien Giovanni Bertelli avec l'ensemble Court-Circuit.

 

Johanna Brault a participé comme membre actif aux masterclasses de Brigitte Fassbaender (2011-2013), Thomas Quasthoff, Gabriel Bacquier, Viorika Cortez et Leontina Vaduva.

564245_4057756201811_198393317_n